Loading...

Historique

Il y a quelques siècles de cela, une forêt recouvrait la région depuis Saint Etienne de Tulmont jusqu’aux abords de la commune de Nègre-Pelisse.
Au cœur de cette forêt des charbonniers brûlaient le bois pour en faire du charbon.
Leurs longues capes, noircies par la poussière de charbon, leur attribuèrent le nom singulier de Nègre-Pelisse.
Le « ru » passant à travers le domaine est dénommé en langue d’Oc, le « Longues-Aygues ».
Si « Aygues » peut se comprendre aisément par « eaux », « Longues » ne correspond pas à la distance qu’il parcourt, mais au fait qu’il ruisselait de façon constante, même en pleine sécheresse.
Mr Joseph VAÏSSE CIBIEL épouse en 1889 Henriette MIGNARD, aristocrate toulousaine et montalbanaise, descendante de Pierre MIGNARD (1638-1715), célèbre peintre classique français et peintre du roi Louis XIV en 1690, dont les madones aux airs inspirés ont donné le mot mignardises.
Malheureusement Mr VAISSE CIBIEL meurt à 29 ans, 1 an après la naissance de leur fille.
Selon le projet de son mari, Henriette VAÏSSE CIBIEL, décide de la construction du château sur la propriété comprenant plusieurs centaines d’hectares.
L’entreprise commence en 1902 et se termine en 1910 après de nombreuses péripéties.
Mme Henriette VAÏSSE CIBIEL fréquentera régulièrement l’atelier d’Antoine BOURDELLE célèbre sculpteur de Montauban, qui en fera sa muse. Plusieurs représentations sont exposées au musée Ingres de Montauban, ainsi qu’au musée Rodin et musée Bourdelle à Paris. Marguerite VAÏSSE CIBIEL, fille unique d’Henriette, épouse, à 22 ans, Mr Marcellin DE GENTIL BAICHIS descendant d’une famille Montpelliéraine, dont naîtra, en 1913, François. Cet enfant sera la passion de sa grand-mère.
Après de brillantes études de droit, devenu avocat stagiaire, François devient officier de cavalerie et meurt en 1940, à l’âge de 27 ans, au cours d’une mission de liaison.
Sa mère, Marguerite, en devient folle et est internée à Albi où elle décèdera en 1975. Son père, Marcellin, mourra seul, dans la tour gauche du château en 1954. Ils sont tous les deux enterrés au cimetière de Nègrepelisse.
Devenant une lourde charge pour les héritiers, la propriété est mise en vente et c’est Mr André MARIE qui achète en 1962 le Château et 6 hectares de parc dans l’intention de créer le premier établissement de postcure psychiatrique de France dont l’inauguration a lieu en juillet 1964.
Agrandi entre 1967 et 1968, puis en 1997, il possède un équipement de 60 lits en chambres particulières et en chambres doubles. Classé en catégorie A, il reçoit un public adulte mixte.
Depuis 1997 une extension comprenant 20 chambres particulières, un salon, une salle de psychomotricité, musculation et relaxation, ainsi qu’une piscine intérieure, est reliée au Château par une galerie souterraine.
Depuis le 15 décembre 2010, l’établissement assure des soins de suite pour affections liées aux conduites addictives.


LE CHÂTEAU

Le domaine du château s’étendait sur plusieurs centaines d’hectares. À l’origine, une maison de maître était assise sur les fondations même du château.
Les travaux débutèrent en 1902 pour se terminer impérativement en 1910, date à laquelle sa fille Marguerite devait se marier. Largement influencée par ses nombreux voyages à Florence, elle fit appel à l’architecte départemental GERMAIN Olivier pour l’élaboration de l’édifice. Le château rappelle le style italien mais aussi toulousain avec les briques en argile cuite cintrant le bâtiment, la toiture et ses tuiles vernissées, ainsi que les scraffitos (enduit gratté laissant apparaître la première couche) sur les tours (réalisés entre 1928 et 1939) lui donnant l’allure que nous lui connaissons.
Le lieu a gardé sa structure ancienne avec son parquet et ses vitraux, sa cheminée dans la salle à manger et le mobilier de style Louis XV.
Quant au parc, il est aujourd’hui étendu sur six hectares. Les essences de bois ont été plantées lors de la création du domaine et comportent certaines espèces rares.
Ainsi, en plus des essences naturelles de la région, vous pouvez découvrir au hasard d’une promenade, des Cèdres magnifiques et un Genévrier géant, très rare car, à l’origine, c’est un arbuste.